BLOG - NEWS

Dune embellie

Fort Mahon Plage

Le 05/05/15

Par Frank Hélin


Je marchais d'un pas un peu lourd en Baie d'Authie, espérant quelques lumineuses percées dans les nues froides molletonnées d'une large laize bleu guède quand mon espérance fut soudainement dépassée par un impérial et majestueux arc-en-ciel qui se déploya sous une auguste lumière. La musique que semblait produire la lyre chromatique transposa bientôt ma mélancolie en une joie indicible. Une joie certes un peu niaise et juvénile, mais qui éveilla en moi un sentiment poétique que je croyais éteint à jamais - Il est presque intacte, ce sentiment, et ses gammes mélodieuses sont toujours aptes à me donner le frisson tout comme lorsque j'écoute ''Blue Bell Knoll'' de l'enchanteresse Elizabeth Frazer.
Comme dans une pièce de théâtre ou dans une scène de cinéma, chaque chose semblait à sa place, chaque être semblait avoir un rôle, une réplique à donner, une chorégraphie à présenter ou une poésie à déclamer qui pouvait être emportée par des volutes de sables pour s'établir un peu plus loin en hiéroglyphes ou en dessins sur une dune ou sur une plage, bref, tout semblait en harmonie aux chuchotements du temps : Tandis qu'un homme battait la mesure en marchant le long des colines de sable et que des goélands traversaient le O irisés des dunes, bouche bée, j'écoutais les fables du vent ... 1...2...3...4... click ! J'essaie parfois de 'capter le rythme de la scène' qui se joue devant moi et je déclenche mon appareil photo à chaque début ou fin de mesure, généralement à 4 temps. Car j'aime cette idée que tout est rythme.

Voici quelques images qui je l'espère vous enchanteront ! - Notez qu'elles sont à vendre en tirage papier -


Galerie Photos






MENU PRINCIPAL




Logo Facebook Logo Google+